Pitch

MAIS POURQUOI ?


 

2002. Le château de Montigny-sur-Aube change de mains. Lui qui s’était assoupi, au point de vaciller sur ces jambes, va littéralement se prendre une douche froide. Les herbes folles dansaient la farandole dans ses douves : elles non plus n’ont pas vu le coup venir. Ni une ni deux, les voilà expropriées pour laisser place aux canards, cygnes et carpes qui font désormais des ronds dans l’eau. Et tout est à l’avenant ! Depuis dix ans (un tout petit peu plus maintenant), toitures, façades, gouttières, parc, vergers, orangerie, dépendances, chapelle, douves sont en pleine Renaissance. Ici, on bondit d’un siècle à l’autre sans appréhension. Ici, le temps s’est soudain accéléré et il faut en parler.
Alors parlons-en…

Les douves du château de Montigny en 2005.

2005 : couleur terre inconnue.

Les douves du château de Montigny en 2003.

2003 : couleur herbe folle.


 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s